Comment percer un carrelage sans le casser ?

Percer son carrelage pour y fixer quelque chose est une mission très délicate. Souvent considéré comme des travaux de finition après la rénovation de la salle de bain de la maison, percer un carrelage sans le casser reste une opération de bricolage assez complexe. Le risque d’éclater son carreau est très élevé si vous ne suivez pas exactement les conseils et que vous n’adoptez pas la bonne méthode. Pour cela, il vous faudra tout d’abord vous équiper des bons outils (perceuse et forets). Mais surtout, d’appliquer les étapes suivantes à la lettre. Vous verrez que ce n’est pas si compliqué et ça vous permettra de fixer vous-même votre support à papier WC ou encore quelques patères pour accrocher vos serviettes.

Les matériaux et outils nécessaires à l’opération

Pour percer un carrelage sans le casser, il vous faudra les éléments suivants :

  • Une perceuse
  • Des forêts
  • Des chevilles
  • Un feutre ou crayon – si possible de couleur afin de le repérer sur vos carreaux
  • Du ruban adhésif – transparent est plus pratique pour pouvoir le trait de crayon au travers

Pour laisser un espace vraiment propre après votre passage vous pouvez aussi prévoir l’aspirateur !

Pré requis pour percer une carrelage sans le casser : s’équiper avec les bons accessoires

Choisir la bonne perceuse

Perceuse à variateur de vitesse pour percer le carrelage
Perceuse à variateur de vitesse

La perceuse est l’outil le plus important pour réaliser votre trou. Nous vous conseillons de vous équiper d’une perceuse à variateur de vitesse. Pas besoin d’avoir la perceuse la plus puissante du magasin mais pouvoir varier votre vitesse de perçage est absolument nécessaire.

Trouver le forêt adéquat en fonction du carrelage

Il vous faudra vous orienter :

  • Soit vers un forêt spécial faïence (si possible avec une tête à segment diamant)
  • Soit vers un forêt pour béton avec une pastille au carbure de tungstène

Le forêt spécial faïence à pointe de diamant sera parfait pour percer un carrelage en verre ou en porcelaine alors que celui au carbure servira plus pour la céramique.

Bien évidemment, choisissez des forêts avec un diamètre compatible avec le trou que vous avez à percer. Vous trouverez très facilement ces accessoires en grande surface de bricolage.

Les 6 étapes pour percer sans casser son carrelage déjà posé

Si votre carrelage est déjà posé au mur, il vous suffira de suivre les étapes ci-dessous pour le percer sans l’exploser.

Étape 1 : préparez vos outils

Munissez-vous du forêt adapté et de la perceuse, puis rassemblez les différents outils listés précédemment. Le diamètre du forêt sera déterminé par celui des chevilles que vous allez utiliser.

Si vous avez un doute concernant le forêt, nous vous conseillons de partir sur un forêt spécial faïence à pointe de diamant.

Étape 2 : tracez vos repères

Munissez-vous du feutre et tracez des repères sur les points où vous allez réaliser vos trous. Il est bien évidemment conseillé de mesurer plusieurs fois afin d’éviter toute erreur. Une fois votre carrelage percé, vous ne pourrez plus faire machine arrière. Si besoin vous pouvez aussi vous servir d’un niveau pour vérifier le bon alignement de vos futurs trous (très recommandé dans le cas de la fixation d’un sèche-serviettes par exemple).

Étape 3 : attrapez le ruban adhésif

Placez du ruban adhésif par-dessus les marques que vous avez faîtes précédemment. Le but est de pouvoir voir les repères même après y avoir mis le ruban.

Le ruban adhésif simplifie non seulement le marquage du mur, mais il empêche également la mèche de glisser lors du perçage du premier trou.

À cette étape vous pouvez aussi ajouter une protection au sol si jamais vous voulez éviter de trop salir.

Étape 4 : prêt, feu, percez !

Équipez votre perceuse à variateur de vitesse du forêt adapté à votre type de carrelage et au diamètre voulu. Percez en y allant lentement, surtout au début ! Une fois le trou légèrement creusé, vous pouvez accélérer la vitesse petit à petit. 

Vous pouvez aussi percer le trou à une vitesse modérée et avec une pression constante sans faire surchauffer la mèche.

Étape 5 : finissez le perçage

Lorsque le forêt pénètre dans le carreau, vous sentirez que la résistance se modifie. Vous pouvez donc sortir votre outil du mur et équiper votre perceuse d’un nouveau forêt adapté au type de mur sur lequel est placé votre carrelage. Cela évitera d’abîmer votre forêt à faïence. Votre nouveau forêt devra être soit du même diamètre, soit un peu plus petit que le précédent.

Étape 6 : mettez les chevilles et nettoyez

Une fois le perçage terminé, il ne vous reste plus qu’à retirer l’adhésif et mettre les chevilles dans vos trous. Si jamais elles ont un peu de mal à rentrer à la main, vous pouvez tapoter tout doucement avec un maillet.

Percer du carrelage qui n’est pas encore posé sans le casser

Dans le cas où votre carrelage n’est pas encore posé, vous pouvez le percer avant sa pose. Cette solution est beaucoup moins risquée que la précédente alors ne vous en privez pas.

Pour ce faire :

  • Posez votre carreau sur une planche de bois qui servira de support
  • Marquez l’endroit où vous voulez faire votre trou avec le crayon, côté émaillé du carrelage (le côté où il n’y aura pas la colle)
  • Ajoutez un bout de ruban adhésif par-dessus 
  • Munissez-vous de la perceuse et du forêt du diamètre de votre futur trou
  • Commencez à percer lentement. Dès que vous voyez que l’émail du carrelage est entamé, augmentez la vitesse petit à petit

Le tour est joué !


Commencer par vous entraîner sur des carreaux non posés est une bonne solution. Si vous cassez un carreau, pas de panique, il suffit de retenter l’expérience en diminuant la vitesse de la perceuse.

Vous êtes désormais expert du perçage de carrelage. Vous verrez que cette compétence pourra vous servir assez régulièrement, aussi bien à la maison, que chez les copains ! Une autre méthode pour percer de plus gros trous est d’avoir recours à la scie cloche. Nous verrons cela dans un futur article.

Cet article traite du sujet : comment percer un carrelage sans le casser